Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wakeupterre

Wakeupterre

Écologie, environnement, politique, psychologie, croyances, relations humaines, spiritualité... Un changement de société commence par se changer soi-même !


10 signes qui montrent que vous êtes esclaves de l'idéologie

Publié par Aurélie Loultcheva sur 1 Novembre 2016, 23:00pm

Catégories : #Dénonciation, #Psychologie

 

Nous sommes inondés de signes et de signaux depuis la naissance, qui encouragent chacun de nous à prendre un chemin en particulier, en nous mettant des œillères sur le chemin pour nous décourager à chercher des solutions de rechange pour palier à ce que le troupeau est en train de faire ou penser.  La vie est si complexe que si nous y prêtons attention, nous nous rendons compte qu’il y a un nombre infini de possibilités à ce que l’expérience humaine pourrait être.

 

Voici un petit test, si vous répondez oui à la majorité des points, alors sachez que vous êtes esclaves de la pensée dominante…

 

1) Vous regardez beaucoup la télévision : La télévision cherche constamment à contrôler votre vie, vous vend des mensonges grâce à la publicité qui tente sans relâche de vous convaincre que vous n’êtes pas assez bien tel que vous êtes, et que vous devez dépenser de l’argent dans des produits afin de rendre votre vie meilleure. En outre, la télévision est la promotion de la propagande par son soi-disant journalisme, qui agit comme un lavage de cerveau, utilisant la peur, et inculquant toutes sortes de croyances dans votre esprit, sans donner de preuves formelles pour celles-ci. La télévision hypnotise également avec des savons inutiles et vous transforme en une personne passive et paresseuse, qui ne bouge et ne pense plus, ou qui réagit à toutes les choses négatives qui se produisent dans sa vie et dans le monde.

 

2) Vous soutenez les politiciens : Soutenir les politiciens est un signe clair que vous avez une mentalité d’esclave, que vous avez un besoin d’être mené par les autres pour qu’ils assument la responsabilité de votre vie, peu importe le nombre de fois que l’histoire a prouvé que les hommes politiques sont incapables de résoudre les problèmes. La liberté et la responsabilité doivent toujours aller de pair. Vous pensez encore sincèrement que si vous votez pour le "bon parti" alors la situation du pays se redressera. Vous ne voyez pas que la droite et la gauche sont deux facettes d'une même pièce. Vous pensez toujours qu'un riche milliardaire comme Trump pourrait représenter le peuple qui est majoritairement de classe moyenne voir pauvre alors qu'ils n'ont aucune idée du coût de la vie (ps : petit clin d'oeil à notre ami et ministre Jean-François Copé et ses pains au chocolat à 15centimes). Vous pensez également toujours qu'ils sont là dans votre intérêt, pour protéger vos intérêts et non leurs intérêts. Donc si vous voulez devenir libre, prenez votre destin en main, assumez la responsabilité, et arrêtez de blâmer les autres.

 

3) Vous pensez qu’acheter des biens matériels vous rendra plus heureux : La publicité manipulatrice nous fait croire qu’en achetant des objets nous nous sentirons heureux et satisfaits. Cependant, en réalité les choses matérielles ne peuvent nous fournir que de simples substituts de ce à quoi nous aspirons vraiment qui sont : la paix intérieure, l’amour et la connexion vivante avec les gens et la nature, ce que les possessions matérielles ne pourront jamais satisfaire, ainsi, elles seront éventuellement susceptibles de nous donner un sentiment de déception et une soif émotive. En psychologie, le trouble de l'acheteur compulsif montre que plus on a besoin d'acheter, plus on est en train de combler un vide.

 

4) Vous vous sentez obligés de travailler : Dans le système économique que nous avons créé, l’argent se fait rare (pour que quelque chose ait de la valeur, il faut que ce quelque chose soit rare et donc que l'argent reste plus ou moins rare. Il ne doit donc pas faire profiter tout le monde, sinon, il n'aurait plus autant de valeur) et donc, presque chaque personne doit travailler et rivaliser avec d’autres travailleurs, de sorte qu’il ou elle puisse obtenir de la nourriture et un toit pour vivre, même si son travail n’apporte rien à la société. En période de plein emploi, il est aisé de trouver un travail. Aujourd'hui, en période de crise, il faut se battre pour obtenir un emploi, beaucoup de gens se sentent inutiles car la société n'a pas besoin d'eux. Si vous vous levez le matin pour faire un travail qui vous épuise, qui vous ennuie ou limite que vous détestez, tout ça pour pouvoir gagner de l’argent pour vivre, parfois un salaire peu élevé, demandez-vous si vous êtes réellement libre. Le travail est important pour payer les factures, certes, mais cependant, beaucoup de gens perdent les meilleures années de leur vie à faire des choses qu’ils détestent, juste pour de l’argent.

 

5) Vous ne vous souciez pas de ce que vous mangez : Les entreprises alimentaires nous ont transformés en esclaves alimentaires, en nous tentant inlassablement au désir et à l’achat de leurs produits, peu importe la conséquence malsaine et destructrice que ceux-ci ont sur l’environnement ; en nous faisant croire que ces aliments sont bons pour notre corps et notre l’esprit, pour des raisons purement économiques. Par exemple, les études ont prouvé à maintes reprises que notre consommation de viande souille notre organisme physique, sans parler des répercussions très défavorables sur l’environnement que l’industrie de l’agriculture animale a sur notre planète mais nous continuons d’en surconsommer, comme si de rien était, pour notre plaisir égoïste. Ps : pour approfondir ce point, je vous conseille de taper sur youtube : "Cash investigation : industrie agro-alimentaire, business contre santé".

 

6) Vous consommez à tout va des médicaments : Les médicaments peuvent être une bonne chose, s’ils sont pris avec soin afin de soigner un malaise, mais lorsqu’il s’agit de se débarrasser des causes fondamentales des maladies, ils sont généralement incapables d’atteindre cet objectif, surtout quand les problèmes psychosomatiques entrent en jeu.Rappelez-vous toujours que les entreprises médicales sont des "machines à fric" qui ne se soucient pas vraiment de votre santé. Certaines de ces entreprises, ainsi que de nombreux médecins qui ont été endoctrinés par ces derniers, veulent que vous soyez en mauvaise santé, juste assez pour que vous puissiez continuer à remplir leurs poches.

 

7) Vous êtes prêt à vous couvrir de dettes pour financer un bien : Chaque fois que vous insérez carte de crédit elle crée des chiffres sur les bilans des banques, qui sont les plus impliqués dans le pillage financier du monde d’aujourd’hui. Ces chiffres sont ensuite multipliés par voie électronique par le système de réserve fractionnaire en place, ce qui augmente de façon exponentielle la puissance de ces institutions. Le fait de participer à cela, d’accepter de payer avec ce faux argent, simplement pour assurer un certain mode de vie, indique fortement que vous êtes lié à l’un des principaux fondements de la matrice : le consumérisme.

 

8) La surveillance totale ne vous dérange pas : Si ça ne vous dérange pas que quelqu’un vous surveille, écoute vos conversations, et suive tous vos mouvements, alors, vous êtes un bon esclave du système. La surveillance invisible est une forme insidieuse de contrôle de la pensée, et en utilisant la logique de «Je n’ai rien à cacher, donc ça ne me dérange pas d’être surveillé », vous admettez que vous avez un maître et que vous n’êtes pas souverain de votre corps et de votre esprit.

 

9) Vous comptez sur les firmes pharmaceutiques pour la bonne gestion de votre santé mentale : L’utilisation de médicaments psychotropes augmente rapidement dans notre société car les gens ont été convaincus que les états mentaux et émotionnels pouvaient être traités comme des maladies, alors que la vérité au sujet de la santé mentale naturelle a été obscurcie par les médias sociaux et un établissement médical à but lucratif. Si vous prenez des médicaments psychotropes, alors vous êtes dans l’une des formes les plus puissantes de contrôle de l’esprit qui existe. Une partie de ce contrôle est de vous convaincre que vous n’avez aucune autorité sur votre esprit.  inhibez vos réponses mentales et émotionnelles naturelles au stress de la vie qui sont les signaux qui vous informent que vous avez besoin de changer votre comportement et vos habitudes, pas de prendre des médicaments pour masquer la réalité.

 

10) Vous regardez quotidiennement le journal parlé : Les médias d’informations au grand public sont un outil de contrôle et de manipulation, et en continuant à soutenir leurs idées et leurs visions du monde en leur donnant votre attention, vous êtes l’esclave de cette forme de programmation mentale. Même les informations locales sont scriptées au niveau national par des agents d’entreprises chargés de façonner nos opinions sur les événements. Vous pensez également toujours que les médias et la presse sont libres et sont blanchis de toutes influences extérieures, ce n'est malheureusement pas le cas. On est en droit de se demander si ces médias sont là pour informer le peuple ou pour légitimer le système en place en façonnant insidieusement nos opinions sur des faits de société.

 

 

Je vous propose, enfin, de visionner ce documentaire qui pour moi est totalement d'actualité et montre bien l'influence que l'idéologie que nous suivons a sur nous. Il montre à quel point nous avons, de manière très subtile, crée notre propre prison. Il montre l'évolution du travail actuel, ce à quoi il sert et qui il sert, l'évolution de la folie humaine et nous met en garde.

 

Evidemment, il y aura toujours des gens pour ne pas y croire. Pour dénoncer ce genre de documentaire de simpliste ou de "bobo-gauchiste bien-pensant" mais je vous mets au défi de renverser, avec de vrais arguments, tout ce qui est dit dans ce documentaire !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents