Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wakeupterre

Wakeupterre

Écologie, environnement, politique, psychologie, croyances, relations humaines, spiritualité... Un changement de société commence par se changer soi-même !


Pourquoi ce système est-il perniceux ?

Publié par Aurélie Loultcheva sur 14 Avril 2017, 09:00am

Catégories : #Réflexions

 

Ce texte peut paraître irréfléchi, incongru, farfelu, peut-être. Mais il est le fruit d'une de mes nombreuses réflexions qui me vient lorsque je ne trouve pas le sommeil ou que l'ennui me prend. J'espère que vous le saisirez un minimum pour en retirer le meilleur.

-------

Il n’y a rien de plus pernicieux que ce système. Un système n’est pas quelque chose de tangible ni de matériel. Il peut s’exprimer de façon matérielle dans des institutions par exemple (pour autant qu’on accorde le caractère de matérialité aux institutions).

 

Le système en lui-même, malgré ce que l'on pense, est une idéologie et donc a un caractère immatériel. La preuve en est : si je vous parle de Staline et du communisme, vous me répondrez : idéologie. Si je vous parle d'Hitler et du nazisme, vous me répondrez : idéologie. Si je vous parle de la révolution bolivarienne, d'Hugo Chavez ou du Che, vous me répondrez : idéologie. Pourtant, lorsque l'on parle d'argent, de travail, de libéralisme ou de capitalisme, on a tendance à voir en cela quelque chose de naturel plutôt que le fruit, ça aussi, d'une idéologie.

 

Si on tend à nous faire croire que le système est quelque chose d’intouchable du simple fait de sa réalité, on comprend alors comment nous influencer pour nous convaincre qu’il est naturel qu’il s’exerce de cette façon puisqu’il est ainsi. Mais le système découle bien, comme démontré ci-dessus, et bien d’une croyance et d’une idéologie, celle de l’argent tout-puissant, celle du travail-esclave tel qu’on le conçoit aujourd’hui. Et on sait tous que les croyances sont faites pour évoluer dans le temps et dans l’espace.

 

Ce système ne tient que parce que l'on y croit, rien d'autre. Pour eux, et donc pour nous, la religion est une croyance, les mythes sont des croyances, Dieu est une croyance mais la question ne se pose jamais quand on parle du système et de son principal outil de fonctionnement : l’Argent. Il est tabou de parler de l’argent comme croyance plutôt que de réalité à laquelle nous sommes soumis (de notre plein gré, je le précise !). Il est tabou de se questionner sur notre propre soumission à lui et au pouvoir qu’il exerce sur nous. Pourtant, il découle bien d’une croyance en son pouvoir et comme les pensées créent notre realité, nous avons tous admis que nous avions besoin d’argent pour vivre. Mais si on réfléchit bien, si c'est lui qui a besoin de nous pour vivre. Il ne peut se donner une valeur à lui même. De même que les élus ne peuvent se donner une auto-légitimité. Alors quand on nous dit : le système est tel qu'il est, on ne peut rien y changer, on comprend que c'est et que ça a toujours été un mensonge pour ne rien faire. Car, nous, le peuple, les gens, nous pouvons tout changer.

 

Et pour cela il n’existe qu’une solution : comme l’argent est créé pour être puissant, penser l’affaiblir est illusoire. Il est donc indispensable d’anéantir cet argent. Les soi disant anti-systèmes qui proposent des solutions telles que le salaire universel, ou baisser le temps de travail ne marcheront pas. Parce que là où l'on nous donne une faveur, on nous la reprend quelque part, c'est bien connu. Et au delà de ça, c'est encore une fois laisser des dirigeants décider ce à quoi on a droit ou pas. C'est complètement incompréhensible de voir tout un peuple laisser les autres décider de sa vie lorsque celui-ci n'en a qu'une, qui plus est, courte.

 

Le problème d’aujourd’hui c’est que la société et l’argent sont comme un bruit auquel on se serait accoutumé au fil du temps. Au fil du temps, on ne l’entend plus mais il existe toujours. On n’y prête pas attention, mais il continue de nous influencer dans notre subconscient. On aura beau couper le son, l’argent et le système continueront de tourner. Tant qu’on n’appuie pas sur le bouton « pause », il continuera d’être sur « play » malgré notre détermination à ne pas l’écouter.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents